Le projet CREB 2

Création, en région bruxelloise, d’un nouveau centre d’accueil de jour pour enfants polyhandicapés.

Depuis très longtemps, on dénonce les sérieuses difficultés que rencontrent les enfants polyhandicapés en situation de grande dépendance.

Faute de place dans des structures d’accueil de jour, d’hébergement ou de moyens pour adapter leurs habitations ou s’assurer un accompagnement adéquat, ce sont les proches qui assument les tâches quotidiennes.

Ces situations pèsent donc énormément sur tous les membres des familles concernées.

Malgré tout l’amour et toute la bonne volonté des proches, des solutions structurelles et professionnelles d’accueil et d’accompagnement sont indispensables.

Les besoins sont criants et les solutions adaptées sont actuellement beaucoup trop rares.

La situation est dramatique à Bruxelles où il manque des centaines de places pour ces

Ces enfants polyhandicapés.

En Région bruxelloise, de nombreux enfants de moins de 18 ans sont inscrits sur liste d’attente…(liste de l’interface des situations prioritaires du Service PHARE. * )

Les familles sont actuellement dans l’obligation d’assumer, seules, le poids de cette grande dépendance et qui espèrent obtenir une place, parfois après plusieurs années de patience.

Le Rotary ne pouvait rester insensible devant ce problème sociétal majeur.

Avec la volonté de motiver l’ensemble des clubs Rotary de Bruxelles, plusieurs clubs ont choisi d’unir leurs forces pour répondre à cette carence inacceptable.

Ils ont décidé de soutenir résolument le projet de construction d’un nouveau Centre d’accueil de jour pour enfants polyhandicapés, en extension d’un centre existant, le  CREB (Centre de Rééducation de l’Enfance à Bruxelles).

* Direction d’Administration des Services du Gouvernement francophone bruxellois qui agrée et subventionne catégories d’institutions qui concourent à l’inclusion des personnes handicapées.

UN MAGNIFIQUE PROJET

Le projet “ CREB – Anderlecht “ a vu le jour, avec l’aide et le support des clubs Rotary qui ont décidé de s’y investir et avec le précieux concours de Claude Meyer (Constellations ASBL) qui  soutient le projet avec constance et ténacité pour obtenir les financements nécessaires, ainsi que le soutien des partenaires et des Autorités.

DÉVELOPPER UN DEUXIÈME CENTRE À L’OUEST DE BRUXELLES PERMET DE :

  • Accueillir des enfants qui sont actuellement sans solution de prise en charge.
  • Créer un bâtiment répondant aux normes actuelles, avec des équipements adaptés, afin d’offrir aux enfants un accueil et une prise en charge permettant d’améliorer significativement leur qualité de vie ainsi que celle de leur famille.
  • Réduire la durée des transports en répartissant au mieux les enfants en fonction de leur lieu d’habitation.
  • Profiter d’espaces plus adaptés aux différentes prises en charge.
  • Demander un agrément jusqu’à l’âge de 21 ans, ce qui va permettre de :
    • Combler la carence de solutions d’accueil entre 16 et 21 ans.
    • Développer un projet adolescents/jeunes adultes pour la préparation au passage à la vie d’adulte, et ce, dans la continuité de l’accompagnement.

Il faut aussi tenir compte du fait que la réalisation de ce deuxième centre permettra de créer entre 35 et 40 emplois, et ce, sans compter les emplois indirects.